Zoom Maladie : la HCM

La HCM ou myopathie hypertrophique est une maladie du coeur qui peut toucher les chats dits de gouttière et de nombreuses races. Elle se traduit par un épaississement du myocarde ce qui entraine une réduction de la taille des cavités du coeur. 

Causes et conséquences 

La HCM est une pathologie mortelle d'origine héréditaire ou congénitale. Dans certains cas elle est acquise, ce qui signifie qu'elle est la conséquence d'une autre pathologie. Cette maladie touche plus particulièrement les jeunes adultes même si certains chats la développe bien plus tard. 

Dans certaines races la HCM est due à la mutation d'un gène, ces gènes n'ont étés identifiés que pour le Maine Coon (MyBPC3) et le Ragdoll. Néanmoins même dans ces races les chats peuvent être touchés par d'autres formes de CMH. 

La HCM entraîne le décès du chat, à plus ou moins long terme suivant la gravité des symptômes qui vont de la thrombo-embolie à de simples symptômes respiratoires. Les signes cliniques sont souvent peu spécifiques et leur gravité est très variable ce qui rend difficile le diagnostic et la mise en place d'un traitement rapide. C'est le plus souvent à l'occasion d'un contrôle de routine chez le vétérinaire qui va entendre un dysfonctionnement au niveau du cœur que d'autres examens vont être prescrit et aboutir au diagnostic.

La HCM peut entraîner de nombreuses complications chez le chat comme un épanchement pleural par exemple ou encore des problèmes pulmonaires, quand elle est consécutive à une autre maladie (comme le diabète par exemple) c'est le traitement de cette maladie en première intention la meilleure chance pour le chat.

En fonction des symptômes observés et de la gravité de ceux ci une hospitalisation peut être nécessaire. Une fois le chat stabilisé un traitement peut être envisagé.

 

Comment l'éviter ? 

En raison des origines diverses de la HCM l'éviter complètement n'est pas possible. Par contre en élevage nous pouvons limiter les risques au maximum c'est-à-dire réduire drastiquement la part le chat malade avec une origine génétique.

Pour ce faire dans certaines races le Maine Coon et le Ragdoll il existe des tests qui permettent de connaître le statut du chat par rapport à la mutation. Uniquement les chats négatifs (N/N) à ce test devraient être utilisé en reproduction afin de ne pas faire naître de nouveaux chatons atteints.

Malheureusement ces tests génétiques ne décèle qu'une forme de HCM sur les nombreuses qui peuvent toucher l'animal, ainsi il convient également d'effectuer régulièrement des échographies cardiaques des chats reproducteurs afin de déceler au plus tôt toute pathologie naissante. Si l'échographie cardiaque d'un chat présente une anomalie il doit être retiré de la reproduction ou ne pas être utilisé dans le cas d'un jeune chat. 

Ces tests et échographies même s'ils ne permettent pas d'atteindre le risque zéro limite énormément le risque. Bien entendu le risque même faible est toujours existant cela ne justifie pas pour autant de ne rien faire pour le limiter. Il est beaucoup plus logique de tester un reproducteur avant mise en saillie même si il pourrait possiblement tomber malade plus tard que de ne rien faire du tout et du coup mettre hypothétiquement en saillie un chat déjà malade sous prétexte que le test n'aurait rien garanti pour l'avenir.

Statut de la chatterie et protocole vis-à-vis de la HCM

  • L'ensemble de nos reproducteurs Maine Coon est testé négatif (N/N) pour la mutation MyBPC3
  • L'ensemble de nos reproducteurs Maine Coon et Sacré de Birmanie sont testés régulièrement par échographies
  • Pour les chatons Maine Coon achetés à l'extérieur pour reproduire à la chatterie nous demande les tests ADN des parents ainsi qu'un suivi échographique des parents et grands-parents à minima.

Nous n'utilisons en reproduction aucun porteur, tous nos chats sont N/N.

En cas de résultat échographique équivoque le chat ne sera pas mis en saillie, le temps d'effectuer les contrôles nécessaires. Une fois le statut connu précisément il est stérilisé d'office dans le cas où la HCM serait confirmée.

Qu'il est déjà reproduit ou non et quel que soit son âge si une des échographies du chat révèle une HCM même sans aucun symptôme l'animal est retiré du processus de reproduction et les adoptants de ses chatons si il y en a sont prévenus afin qu'il puisse par sécurité faire contrôler leur animal. 

Vous pouvez trouver plus de détail sur le site du LOOF pour les recommandations du Conseil Scientifique sur cette maladie : Loof/HCM

Je reste pour ma part à votre disposition si vous souhaitez en savoir plus.